Nigéria: onze morts dans un affrontement entre forces de l'ordre et islamistes présumés

1er avril 2012 à 13h27 par La rédaction

LAGOS (AFP) - (AFP)

Un raid des forces de l'ordre nigérianes sur une cache présumée du groupe islamiste Boko Haram a fait onze morts, dont un soldat et un policier, dans le centre du Nigeria, ont déclaré dimanche un responsable et des médias.

L'affrontement s'est produit samedi dans le district d'Okene, dans l'Etat de Kogi, après le raid de l'armée et de la police, a déclaré un porte-parole du gouverneur, Jacob Edi.

Il a ajouté qu'un militaire et un policier avaient été tués mais n'a pas précisé combien de morts les tirs avaient fait au total parmi les islamistes présumés.

Selon des médias locaux, neuf membres présumés de Boko Haram ont été tués.

Le mouvement islamiste est accusé d'être à l'origine de nombreuses attaques meurtrières au Nigeria ces derniers mois, principalement dans le nord du pays.

Le groupe a notamment revendiqué plusieurs opérations de grande envergure, dont une série d'attaques le 20 janvier à Kano, la grande métropole du nord majoritairement musulman, qui a fait 185 morts en quelques heures.