Nigeria: sexe contre nourriture pour les victimes de Boko Haram

AFRICA RADIO

24 mai 2018 à 14h24 par AFP

Amnesty International a accusé jeudi l'armée nigériane d'exactions sexuelles envers les civils dans sa lutte contre les islamistes du groupe Boko Haram, violant en échange de nourriture des femmes et des filles réfugiées dans des camps de déplacés du Nord-Est du pays.