Nigeria : six personnes tuées par des jihadistes

Par AFP

AFRICA RADIO

Une trentaine de jihadistes affiliés au groupe Etat islamique ont tué six personnes et ont enlevé cinq autres dimanche dans le nord-est du Nigeria, après avoir bloqué un axe routier majeur, ont indiqué des témoins.

L'attaque s'est produite près du village de Gasarwa, à 100 km au nord de la capitale de l'Etat de Borno, Maiduguri.Les jihadistes du groupe Etat islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP) ont arrêté les véhicules et exigé de connaître l'identité de leurs passagers. "Ils ont tué six personnes et en ont enlevé cinq autres, dont une femme", a raconté à l'AFP Haruna Ashiru, un conducteur de car, dont des passagers figurent parmi les victimes."Ils ont spécialement visé les membres du personnel de sécurité, les paramilitaires, les éleveurs Peuls et les chrétiens", a-t-il ajouté. Plusieurs des victimes ont été tuées par balle tandis que d'autres ont été forcées de se mettre à genoux et ont eu la tête tranchée, a poursuivi ce témoin.Au total, trois éleveurs peuls, dont deux femmes, deux commerçants chrétiens et un policier ont été abattus par les assaillants. Un policier, un fonctionnaire et trois travailleurs humanitaires ont été enlevés par ces jihadistes. En dix ans, l'insurrection jihadiste au Nigeria et sa répression ont fait 35.000 morts et environ deux millions de déplacés.Le conflit s'est étendu au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins.