Nigeria: suspension des livraisons de carburant à Abuja

Par La rédaction

ABUJA (AFP)

Les chauffeurs de camions citernes du Nigeria ont suspendu leurs livraisons d'essence dans la capitale Abuja pour protester contre le mauvais état des routes, a annoncé mardi une source syndicale.

"Nous avons décrété un embargo à durée indéterminée sur l'approvisionnement en carburant d'Abuja", a déclaré à l'AFP le secrétaire général du syndicat des employés du pétrole et du gaz naturel (Nupeng), Elijah Okougbo.

La mesure prend effet ce mardi et répond à "l'incapacité du gouvernement à réparer les routes en mauvais état qui font des morts chaque jour" et sont particulièrement délabrées aux abords de la capitale fédérale, a-t-il expliqué.

Le Nupeng avait fixé un ultimatum de 21 jours aux autorités pour commencer à rénover les routes, ultimatum qui a expiré au cours du week-end.

La distribution de carburant au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique (150 millions d'habitants) et 8e exportateur mondial de pétrole, se fait essentiellement par transport routier.

La mesure n'affectera pas les livraisons dans le reste du pays, a assuré M. Okougbo.

Un porte-parole de la principale centrale syndicale du Nigeria (NLC) a de son côté indiqué ne pas être au courant de la décision du Nupeng à la veille d'une réunion tripartite.

"Des responsables gouvernementaux ainsi que des représentants du Nupeng et de la NLC doivent se réunir mercredi pour faire suite à une précédente réunion sur cette question il y a 15 jours", a-t-il indiqué.

Une source gouvernementale ayant requis l'anonymat a également affirmé ne pas être au courant de la suspension des livraisons de carburant à Abuja et a confirmé la tenue de la réunion de mercredi.