Nigeria: une bombe explose dans le nord, un mort et trois blessés

23 avril 2011 à 10h37 par La rédaction

LAGOS (Nigeria) (AFP)

Une personne a été tuée et trois grièvement blessées par l'explosion vendredi soir d'une bombe artisanale qu'elles fabriquaient à Kaduna, dans le nord du Nigeria, a-t-on appris samedi auprès de la police.

L'explosion s'est produite dans un domicile à Rafin Guza, à Kaduna, chef-lieu de l'Etat du même nom, a affirmé à l'AFP le porte-parole de la police de Kaduna, Aminu Lawal, joint au téléphone depuis Lagos.

Rafin Guza est un quartier majoritairement peuplé de musulmans.

"Une des personnes qui étaient en train de fabriquer la bombe a perdu la vie, et nous avons arrêté trois autres personnes" dans cette maison, a ajouté M. Lawal."Nous (y) avons récupéré trois bombes non explosées et les forces de sécurité ratissent la zone à la recherche d'autres dispositifs" du même genre, a-t-il dit.

Des attentats à la bombe, dont certains meurtriers, avaient secoué le nord du Nigeria avant la présidentielle tenue le 16 avril.Cette nouvelle explosion survient à quelques jours des élections des gouverneurs et des assemblées programmées le 28 avril à Kaduna et l'Etat voisin de Bauchi, deux jours après les autres Etats de la fédération.

Ce décalage de 48 heures a été décidé par la commission électorale pour prévenir une reprise des émeutes qui ont éclaté le 17 avril, après l'annonce de la victoire à la présidentielle du chef de l'Etat sortant, Goodluck Jonathan, un chrétien du Sud, face à Muhammadu Buhari, un musulman du Nord.

Selon l'organisation de défense des droits de l'Homme Civil Rights Congress, près de 250 personnes ont été tuées dans ces violences.Les émeutes ont aussi poussé quelque 74.000 personnes à quitter leurs maisons dans la moitié nord du pays, d'après la Croix-Rouge nigériane.

Les autorités nigérianes ont refusé de confirmer les chiffres ou de fournir un quelconque bilan de ces jours de violences, par crainte d'aggraver la situation.