Nigeria: une foule tue un homme transportant des armes et explosifs

Par La rédaction

Kano (Nigeria) (AFP)

Un homme, porteur d'armes et d'explosifs, a été lynché à mort mardi par une foule en colère dans une gare routière d'une ville du nord-est du Nigeria, où un attentat à la bombe a tué au moins huit personnes le 31 octobre, selon la police et des témoins.

"Il y a eu une altercation, l'homme a été maitrisé par des passagers (de bus) qui voulaient s'assurer que son sac soit fouillé", a déclaré à la presse le commissaire de police de la ville de Gombe (Etat de Gombe), Abdullahi Kudu.

"La foule s'en est mêlée, mais heureusement il n'a pu déclencher un détonateur qu'il transportait", a poursuivi le commissaire.

Selon lui, le suspect transportait notamment cing grenades, deux obus de mortier et cinq détonateurs.

"La foule l'a battu à mort", a confirmé un habitant, Rabiu Wunti, et un autre a précisé que, ensuite, la foule lui a passé un pneu autour du cou, avant de l'enflammer.

Au moins huit personnes ont été tuées et 34 blessées, le 31 octobre, par un attentat à l'explosif dans la même gare d'autocars pendant l'affluence matinale.

Selon la police, trois suspects avaient ensuite été arrêtés, accusés d'avoir fait exploser les engins cachés dans des sacs.