Nouveaux combats en Casamance: un soldat sénégalais tué

Par La rédaction

ZIGUINCHOR (Sénégal) (AFP) - (AFP)

Un soldat a été tué mardi en Casamance (sud du Sénégal) lors d'un affrontement entre des militaires et rebelles indépendantistes présumés, au lendemain d'un accrochage qui avait fait trois morts, a appris l'AFP mercredi de source militaire.

Mardi, "les rebelles ont tendu une embuscade aux environs de 16H00 (locales et GMT) à une de nos unités qui sont sur le terrain dans le cadre du ratissage.Il y a eu affrontement et nous avons perdu un homme et enregistré quatre blessés graves", a affirmé cette source sous couvert d'anonymat jointe à Ziguinchor, principale ville de la région.

Selon elle, le combat s'est déroulé vers Diakadou, dans la sous-préfecture du Sindian, à environ 50 km au nord de Ziguinchor, dans la même zone que l'accrochage de la veille lors duquel trois soldats ont été tués et six blessés.

Un habitant d'un village de la zone a fait état à l'AFP de frappes récurrentes dans la zone depuis quelques jours."Ces jours-ci, il y a trop de détonations qui nous empêchent de vaquer à nos besoins.L'hélicoptère et l'avion de l'armée bombardent régulièrement les positions supposées (être celles) du MFDC", le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (rébellion indépendantiste), a dit ce villageois.

Aucun bilan n'a été fourni concernant d'éventuelles victimes dans les rangs du MFDC.

Le conflit en Casamance, séparée du nord du Sénégal par la Gambie, a débuté en 1982 et a fait des milliers de victimes, civiles et militaires, malgré plusieurs accords de paix entre Dakar et le MFDC, demeurés lettre morte.