Obama envoie au Congrès son plan contre les rebelles ougandais de la LRA

Par La rédaction

WASHINGTON (AFP)

Le président américain Barack Obama a envoyé mercredi au Congrès la stratégie de son administration destinée à combattre la violente rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du seigneur (LRA), a annoncé la Maison Blanche.

Conformément à une loi promulguée il y a six mois par M. Obama, ce dernier a fait parvenir aux élus un plan d'action pour aider les Etats de la région à désarmer la LRA et traduire ses chefs en justice, à protéger les civils et appelle à accroître l'aide humanitaire aux personnes touchées.

Cette stratégie compte quatre objectifs, selon la Maison Blanche: "améliorer la protection des civils, capturer ou retirer du terrain (le chef de la LRA) Joseph Kony et les commandants (de la rébellion), promouvoir la défection, le désarmement, la démobilisation et la réintégration des combattants restants de la LRA, et améliorer l'accès humanitaire et fournir de l'aide sans interruption aux populations affectées".

Cette stratégie a été "développée grâce à l'importante implication du département d'Etat, du ministère de la Défense, de l'agence américaine pour le développement international et de la communauté du renseignement", qui participeront également à son application, selon la même source.

La LRA, réputée pour être une des guérillas les plus brutales au monde, est active depuis 1988 dans le nord de l'Ouganda, mais depuis 2005, ses combattants se sont installés dans l'extrême nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), ainsi qu'en Centrafrique et au Sud-Soudan.