Obilalé : "L'argent ne me redonnera pas ma vie"

Par La rédaction

De passage à Paris, Kodjovi Obilalé, le gardien des �?perviers, blessé par balles lors de l'attaque du Cabinda, s'est confié à Afrik-foot. Aujourd'hui, handicapé à vie, l'ancien international togolais, 26 ans, dresse un bilan de sa situation.

Afrik-foot : Kodjovi, un an après l'attaque du bus, comment vous-sentez vous ? Kodjovi Obilalé : Physiquement et moralement, ce n'est pas le top. Il y a des jours avec et il y a des jours sans. Ma douleur au dos ne me lâche pas. J'ai des tremblements et parfois je pète un plomb. Tous les jours, j'ai des soins avec mon kiné. Je ne suis pas bien dans ma peau. Je ne peux pas travailler ni faire de sport. Ce n'est pas une vie de rien faire. J'avais pourtant commencé une formation en informatique mais j'ai du arrêté à cause des médicaments. Les anti-douleurs me shootent trop. Je ne peux pas me concentrer, je fais donc un break le temps qu'on (...)

> Lire la suite