Ouganda: 33 morts dans le naufrage d'un bateau sur le lac Albert

Par La rédaction

KAMPALA (AFP)

Au moins 33 personnes sont mortes dans le naufrage, dans la nuit de dimanche à lundi, d'un bateau sur la partie ougandaise du lac Albert, a-t-on appris de source policière.

"Selon nos informations, 33 personnes sont mortes noyées.Il y a 17 survivants", a déclaré à l'AFP le chef de la police régionale de l'ouest du pays, Marcelino Wanithu.

Un premier bilan de source policière avait fait état de cinq morts et de 17 survivants.

Selon la police, le bateau transportait des commerçants qui acheminaient leurs marchandises du district d'Hoima, au sud du lac, vers celui de Nebbi, au nord.

Toutes les sources interrogées par l'AFP mettent en cause les mauvaises conditions météorologiques pour expliquer le naufrage du navire qui était surchargé, selon les premiers éléments de l'enquête.

Le lac Albert constitue une frontière naturelle entre l'Ouganda et la République démocratique du Congo (RDC).

Un naufrage similaire était survenu le 20 juillet sur le lac Victoria: un bateau transportant des passagers et des marchandises avait chaviré peu avant de rallier le port d'Entebbe.

La police avait fait état de 15 victimes tandis que les autorités locales maintenaient leur bilan de 28 morts.

Le navire transportait plusieurs tonnes de poisson depuis le district insulaire de Kalangala.

La navigation sur les grands lacs de la région peut s'avérer aussi périlleuse qu'en haute mer lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises.Ces accidents se soldent souvent par des bilans très lourds, en raison de l'absence de gilets de sauvetage à bord et du fait qu'une grande proportion de la population ne sait pas nager.

En mai 1996, un ferry, le Bukoba, avait coulé alors qu'il faisait route vers Mwanza en Tanzanie, faisant environ 800 victimes.