Ouganda: opération anti-terroriste à Kampala

Par La rédaction

Kampala (AFP)

Les forces de sécurité ougandaises ont lancé une opération contre une cellule "terroriste" présumée dans la capitale Kampala, a rapporté samedi l'ambassade des Etats-Unis sur place.

"Les autorités ougandaises poursuivent des opérations contre une cellule terroriste suspecte à Kampala", avertit un communiqué de l'ambassade des Etats-Unis qui demande aux ressortissants américains de ne pas quitter leur domicile ou de se rendre dans un endroit sûr.

L'ambassade des Etats-Unis avait lancé une mise en garde lundi dernier contre une possible vengence des islamistes somaliens liés à Al-Qaida après un raid aérien américain où le chef des shebab avait été tué près de Mogadiscio.

L'ambassade avait demandé aux Américains de "rester vigilants en raison du risque d'attentat terroriste en Ouganda" après la mort d'Ahmed Abdi "Godane".

L'armée ougandaise avait affirmé la semaine dernière avoir aidé les Etats-Unis à tuer le chef des islamistes en leur fournissant des renseignements cruciaux sur l'endroit où il se trouvait.

L'Ouganda est l'un des principaux fournisseurs de troupes pour la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) et son gouvernement s'était déclaré "heureux" de la mort de Godane dans l'opération menée le 1er septembre par les forces spéciales américaines à l'aide de drones et d'avions.

Les shebab, qui ont revendiqué plusieurs attentats récents au Kenya, à Djibouti et en Somalie, ont déjà frappé en Ouganda dans le passé.

En juillet 2010, ils avaient provoqué la mort de 76 personnes dans des attentats parmi des téléspectateurs qui regardaient la coupe du monde de football dans deux restaurants de Kampala.

En juillet dernier, l'ambassade des Etats-Unis avait mis en garde contre une "menace précise" de la part d'un groupe inconnu et visant l'aéroport international d'Entebbe.Des mesures de sécurité avaient alors été prises par les autorités ougandaises.