Ouganda: "tous les responsables" des attentats de Kampala arrêtés

Par La rédaction

KAMPALA (AFP)

"Tous les responsables" des attentats de Kampala, revendiqués par les islamistes somaliens shebab et qui avaient fait 76 morts le 11 juillet, ont été "arrêtés", a annoncé jeudi le chef des renseignements militaires ougandais, qui a présenté à la presse quatre suspects.

"Nous avions promis au public de pourchasser les coupables (...), nous avons tenu notre promesse", a affirmé le général James Mugira, au cours d'une conférence de presse à Kampala.

"Nous avons appréhendé tous les responsables qui ont planifié et exécuté ces lâches attaques", a déclaré le général Mugira.

Quatre suspects, tous de nationalité ougandaise, ont été présentés aux journalistes.

Deux attentats avaient visé à Kampala un restaurant éthiopien et le bar d'un club de rugby qui retransmettaient la finale de la Coupe du monde de football.

Ces attaques avaient fait 76 morts et avaient été peu après revendiquées par les islamistes somaliens shebab, liées à Al-Qaïda, qui ont déclaré avoir agi en représailles à la participation de l'Ouganda à la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) déployée à Mogadiscio.