Ouganda: un attentat des islamistes somaliens shebab déjoué

Par La rédaction

Kampala (AFP)

Les forces de sécurité ougandaises ont déjoué "un attentat imminent" planifié par une cellule des islamistes somaliens shebab liés à Al-Qaïda, a indiqué samedi l'ambassade des Etats-Unis à Kampala.

"Les autorités ougandaises ont annoncé la découverte d'une cellule terroriste des shebab à Kampala", a déclaré l'ambassade dans un communiqué.

"Nous restons en contact étroit avec nos homologues ougandais tandis que l'enquête se poursuit sur ce qui semble avoir été la préparation d'une attaque imminente", ajoute l'ambassade.

Le porte-parole de la police ougandaise Fred Enanga a indiqué que la police avait "procédé à des arrestations".

"Les forces de sécurité en Ouganda ont déjoué une tentative d'attentat terroriste contre l'une de ses installations.Nous avons effectué des arrestations", a-t-il ajouté sans davantage de précisions.

"A ce stade, nous ne sommes pas au courant de cibles spécifiques, et les autorités ougandaises ont renforcé la sécurité sur les principaux sites, y compris l'aéroport international d'Entebbe, a indiqué l'ambassade.

L'ambassade des Etats-Unis avait lancé une mise en garde lundi dernier contre une possible vengeance des shebab après la mort du chef  chef suprême des shebab Ahmed Abdi Godane, tué par une frappe américaine près de Mogadiscio.

Par ailleurs, le ministère ougandais des Affaires intérieures a déclaré que les services de l'immigration avaient mené samedi matin une "opération contre des immigrants illégaux dans plusieurs quartiers de Kampala", avec l'arrestation de 69 personnes dont les nationalités n'ont pas été précisées.

On ignore si ces opérations étaient ou non connectées.

L'Ouganda est l'un des principaux fournisseurs de troupes pour la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Les shebab, qui ont revendiqué plusieurs attentats récents au Kenya, à Djibouti et en Somalie, ont déjà frappé en Ouganda dans le passé.