Pandémie: rebond modeste de la croissance en Afrique sub-saharienne dès 2021

Par AFP

AFRICA RADIO

L'économie de l'Afrique subsaharienne devrait rebondir assez modestement en 2021 avec une croissance attendue de 3,1%, après un recul de 3% cette année lié à la pandémie, selon les dernières prévisions du Fonds monétaire international (FMI) publiées mardi.

L'institution de Washington confirme ainsi peu ou prou le diagnostic qu'elle avait fait en juin pour la région.L'Afrique sub-saharienne va ainsi connaître cette année sa première récession économique en 25 ans, comme la Banque mondiale le prévoyait déjà en avril. L'Afrique du Sud, première puissance industrielle du continent, devrait également renouer avec une croissance modeste l'an prochain (+3%), après un effondrement de son PIB de 8% attendu cette année, dans la foulée d'années de stagnation, selon le FMI.C'est le seul pays d'Afrique sub-saharienne où le FMI s'intéresse aux chiffres de l'emploi: l'institution y voit une explosion du chômage, qui passerait de 28,7% de la population active l'an dernier à 37% en 2020 et 36,5% en 2022.La reprise de l'économie nigériane devrait de son côté être décevante l'an prochain (+1,7% seulement, après -4,3% en 2020).Ailleurs en Afrique, le FMI constate que certains pays échappent à la récession cette année: l'Ethiopie (+1,9%), la Tanzanie (+1,9%), la Côte d'Ivoire (+1,8%) ou encore le Kenya (+1,0%).