Pirates somaliens: un navire vietnamien libéré contre 2 millions d'euros de rançon

Par La rédaction

HANOI (AFP) - (AFP)

Une compagnie navale vietnamienne a versé une rançon de près de deux millions d'euros pour libérer ses marins otages, depuis des mois, de pirates somaliens et récupérer leur navire, a indiqué lundi un de ses responsables, après le retour de l'équipage au Vietnam.

"Nous avons dû payer 2,6 millions de dollars (1,9 million d'euros, ndlr) aux pirates.C'est l'argent de notre compagnie", a déclaré à l'AFP Nguyen Truong Son, directeur général adjoint de l'entreprise privée Hoang Son, basée à Haïphong (nord).

Les 24 marins vietnamiens sont rentrés en avion vendredi dernier à Hanoï, après leur libération le 16 septembre, a-t-il précisé.

"De manière générale, la 24 marins sont en bonne santé", a-t-il précisé."Certains ont dit avoir été battus par les pirates, mais nous allons vérifier leur dire".

La force navale anti-piraterie de l'Union européenne Atalante avait indiqué le 20 janvier que le navire Hoang Son Sun, battant pavillon mongol mais propriété d'une entreprise vietnamienne, était susceptible d'avoir été détourné au large d'Oman.

La piraterie somalienne ne faiblit pas en dépit des patrouilles militaires internationales et des condamnations en justice de pirates capturés.

Les pirates somaliens détiennent aujourd'hui 49 bateaux et plus de 500 otages, selon l'organisation spécialisée Ecoterra.L'ONU a recensé 171 attaques au premier semestre 2011.