Port-Soudan: un mort dans des heurts entre soldats et services de renseignement (police)

Par AFP

AFRICA RADIO

Un agent de sécurité des services de renseignement soudanais a été tué dans des affrontements avec un groupe de soldats à Port-Soudan (nord-est), a indiqué jeudi la police locale.

Ces heurts entre des membres du puissant Service national du renseignement et de la sécurité (NISS) et un groupe de soldats ont éclaté tard mercredi, a déclaré dans un communiqué le chef de la police de Port-Soudan, Mohamed Moussa Omer."Un membre du NISS a été tué, tandis que plusieurs autres ont été blessés dans les deux camps", a-t-il ajouté. Des habitants de la ville ont indiqué à l'AFP que l'affrontement avait eu lieu à proximité du front de mer, contraignant les cafés et restaurants situés aux alentours à fermer.Mohamed Moussa Omer a précisé que les chefs des deux groupes étaient intervenus pour mettre fin à ces heurts et que la situation était "désormais sous contrôle dans l'État de la Mer Rouge", où se trouve Port-Soudan. Des membres du NISS mènent la répression du mouvement de contestation déclenché le mois dernier par la décision du gouvernement de tripler le prix du pain.Des manifestants ont organisé plusieurs rassemblements à Port-Soudan. De nouvelles manifestations sont prévues jeudi dans le pays, dont une marche vers le palais présidentiel à Khartoum, la capitale, pour réclamer le départ du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis près de 30 ans, selon les organisateurs.