Pour de nombreux nigériens, la priorité de Mohamed Bazoum est la sécurité

Par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

Au Niger, le président élu Mohamed Bazoum sera investi vendredi dans un contexte sécuritaire très tendu après une tentative de coup d'État et des attaques régulières menées par des groupes djihadistes.   

C’est une journée comme les autres dans les rues de Niamey ce jeudi matin…Les Habitants vaquent à leurs occupations quotidiennes même si la présence militaire et policière est importante. Des barrages sont installés aux abords du quartier du Plateau où sont regroupés les ministères et autres institutions.

Les discussions portent notamment sur la tentative de coup d'État qui a eu lieu durant la nuit de mardi à mercredi. SALAH, commerçant est aujourd’hui rassuré «  Au début cela m’a inquiété, mais après avoir entendu qu’il ne s’agissait que de minorités, cela m’a rassuré. Parce que pour attaquer  le palais, il ne faut pas trois véhicules , le palais est lourdement armé »

Le président élu Mohamed Bazoum va être immédiatement confronté à l'immense défi des attaques jihadistes menées régulièrement dans plusieurs régions du pays. Pour de nombreux Nigériens rencontrés, la priorité de Mohamed Bazoum est la sécurité. Souleimane est technicien en informatique « La priorité des priorités c’est la sécurité, puisque sans sécurité il n'y aura pas développement » 

Les habitants rencontrés sont rassurés de voir une importante présence policière à l’approche de la cérémonie d’investiture, même si cela occasionne de nombreux embouteillages.