Présidentielle à Sao Tomé: cinq villages votent après avoir boycotté le 1er tour

Par La rédaction

SAO TOME (AFP) - (AFP)

Les électeurs de cinq villages santoméens votent finalement ce mercredi pour l'élection présidentielle après avoir boycotté le premier tour dimanche, sans que cela ne puisse bouleverser les résultats provisoires, a appris l'AFP auprès de la commission électorale.

La Commission électorale nationale (CEN) souhaitait dans un premier temps que les élections dans les villages ayant boycotté le scrutin se tiennent ce mercredi, mais elle était revenu dans un deuxième temps sur sa décision estimant que cela n'aurait "aucun impact sur les résultats provisoires" qui donnent Manuel Pinto da Costa en tête du premier tour (35,82%) devant Evartisto de Carvalho (21,82%).Elle a finalement changé à nouveau d'avis.

"Les opérations de vote dans ces localités ne vont rien changer dans les résultats préliminaires avancés par la CEN, mais la loi oblige que le vote soit réalisé dans la zone de boycott.C'est à cause de cette exigence légale, que nous avons fait marche arrière suite a la décision prise en début de semaine de ne pas réorganiser les élections dans ces circonscriptions", a expliqué à l'AFP le porte-parole de la CEN, Joao Ramos.

"Dans la localité de Capela (...) les opérations de vote ont commencé a 7H00 (locales, 7H00 GMT) sans aucun problème.(...) La même tranquillité est constatée a Santa Catarina et dans d'autres localités", a assuré le président de la CEN Victor Correia qui se trouvait à Capela, alors que les opérations de votes doivent se terminer à 18H00 (locales, 18H00 GMT)

Dimanche, les villages de Capela, Santa Catarina, Roça Lemba, Ponta Furada, et Sao Miguel (intérieur de Sao Tomé) avaient boycotté le scrutin pour protester contre leurs conditions de vie.

Ainsi, à Santa Catarina la population exige l'accès à la radio nationale, à la télévision, et une couverture pour les téléphones portables.A Capela la population réclame l'eau potable.

Le deuxième tour opposera le 7 août M. Pinto da Costa, ancien homme fort de l'archipel, à M. de Carvalho, président de l'Assemblée.

Les 92.000 électeurs de Sao Tomé, qui compte 200.000 habitants, étaient appelés à voter pour désigner un nouveau président à cet archipel du Golfe de Guinée figurant parmi les pays les plus pauvres de la planète.