Présidentielle au Burkina Faso sous menace jihadiste

AFRICA RADIO

22 novembre 2020 à 5h55 par AFP

Le Burkina Faso a commencé dimanche matin à voter pour élire son président et ses députés dans un contexte politique et sécuritaire tendu avec le risque d'attaques jihadistes et alors que l'opposition redoute des "fraudes massives" du camp du président Roch Kaboré, favori pour sa réélection, et menace de ne pas reconnaître les résultats.