Présidentielle en Guinée: le président Sékouba Konaté souhaite un 2e tour dimanche

15 septembre 2010 à 5h42 par La rédaction

CONAKRY (AFP)

 Le président du régime de transition en Guinée, le général Sékouba Konaté, souhaite que le 2e tour de la présidentielle ait lieu dimanche comme prévu, mais s'en remettra à l'avis "des uns et des autres" pour décider, a déclaré mardi soir un de ses proches, Tibou Kamara.

Le général Konaté estime qu'il "est important que l'ensemble des acteurs se prononcent clairement sur la possibilité de tenir la date du 19 septembre", a déclaré à radio-télévision guinéenne (RTG) M. Kamara, ministre-secrétaire général de la présidence.

Le président Konaté a "la ferme volonté de respecter les délais et les engagements" pris à l'égard "du peuple de Guinée et de la communauté internationale", a insisté Tibou Kamara.

Toutefois, "c'est à la suite des avis des uns et du sentiment des autres que le chef de l'Etat fondera sa décision et son jugement par rapport à la suite du processus de transition", a-t-il ajouté.Il a précisé que le général Konaté ferait connaître sa décision lors d'une adresse à la nation mercredi.

M. Kamara a rappelé que la date du 2e tour avait fait l'objet "d'un consensus" et que le général Konaté entendait réitérer sa "volonté de ne pas installer le pays dans une crise sans fin" et appeler les acteurs politiques "à faire preuve de sagesse et de retenue".

Des violences électorales ont fait ce week-end un mort et 50 blessés et entraîné la suspension de la campagne électorale et des manifestations de rue.

Selon M. Kamara, le général Konaté "regrette et condamne ces actes de violence gratuite" et estime que "l'heure est grave".

Il a rendu hommage au président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Ben Sékou Sylla, mort lundi à Paris.Il "incombe de tirer les leçons de sa disparition en ne laissant pas le vide s'installer" en réussissant "des élections libres et démocratiques", a-t-il dit.

Le Premier ministre de la transition, Jean-Marie Doré, rencontrera mercredi les dirigeants de la Céni pour faire le point de l'avancement des travaux d'organisation du second tour et donner son avis sur son maintien dimanche.

Cellou Dalein Diallo, favori avec 43,69% des voix au premier tour du 27 juin est contre un report; son adversaire Alpha Condé (18,25%) n'y est pas opposé.