Présidentielle en RDC: les opposants appellent Tshisekedi et Kamerhe "à la raison"

Par AFP

AFRICA RADIO

Cinq opposants de République démocratique du Congo ont appelé jeudi à Bruxelles Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe à "revenir à la raison" en soutenant Martin Fayulu comme candidat unique de l'opposition à l'élection présidentielle du 23 décembre prochain.

"Martin Fayulu a été démocratiquement choisi comme candidat commun", expliquent dans une déclaration commune transmise à l'AFP à Bruxelles les cinq hommes, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, qui n'ont pas pu se présenter à l'élection, mais aussi Adolphe Muzito, Freddy Matungulu, et M. Fayulu lui-même.M. Fayulu avait été désigné à la surprise générale candidat unique de l'opposition après un vote dimanche dernier à Genève entre les sept opposants.Mais la donne s'est compliquée le lendemain quand Félix Tshisekedi (UDPS) et Vital Kamerhe (UNC), sous la pression de leur base, selon eux, ont dénoncé l'accord, qui envisageait le "retrait par solidarité" au profit du candidat commun."Nous les appelons à revenir à la raison et à se conformer à la volonté du peuple congolais, qui n'a jamais cessé d'appeler à l'unité de l'opposition", écrivent les opposants dans leur déclaration."Nous allons poursuivre sans désemparer le combat contre le régime de Joseph Kabila qui, depuis 20 ans, pille le pays, entretient l'insécurité et maintient le peuple dans une misère absolue", ajoutent-ils.Ces divisions au sein de l'opposition arrangent le Front commun du Congo (FCC) constitué autour du président Kabila --qui ne peut se représenter-- et de son candidat, l'ex-ministre de l'Intérieur et patron du parti présidentiel Emmanuel Ramazani Shadary.