Preuves de vie d'une religieuse colombienne enlevée au Mali

11 juillet 2021 à 21h44 par AFP

AFRICA RADIO

Le frère d'une religieuse colombienne enlevée il y a plus de quatre ans au Mali a déclaré dimanche à l'AFP avoir reçu une lettre "écrite de sa main" prouvant qu'elle était en vie.


Edgar Narvaez, le frère de Gloria Cecilia Narvaez, a expliqué que la lettre de 11 lignes était écrite en capitales "car elle utilisait toujours des capitales" mais aussi que la missive se terminait par sa signature et contenait les noms de leurs parents."Cela fait maintenant quatre ans que je suis en captivité et je suis maintenant dans un nouveau groupe du GSIM", le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, lié à Al-Qaïda, a-t-elle écrit, selon son frère."Prie beaucoup pour moi, Dieu te garde, j'espère que Dieu va m'aider à retrouver ma liberté", a-t-elle ajouté.M. Narvaez dit avoir reçu la lettre en mars via la Croix-Rouge. "Ca montre qu'elle est vivante, quoiqu'un peu triste et désespérée", a-t-il dit.Sa soeur avait été enlevée le 7 février 2017 à Koutiala, à quelque 400 km à l'est de Bamako, où elle travaillait comme missionnaire.Fernando Murillo, le directeur de l'unité de lutte contre les enlèvements de la police colombienne, a affirmé que la précédente preuve de vie concernant la religieuse datait du début de l'année, lorsque deux Européens ayant réussi à échapper à leurs ravisseurs avaient signalé qu'elle allait bien.Les enlèvements sont fréquents au Mali, en proie à une insurrection jihadiste.