Prison avec sursis pour les supérieurs d'un légionnaire mort à Djibouti

24 septembre 2015 à 18h43 par La rédaction

Paris (AFP)

La cour d'assises de Paris a condamné jeudi à des peines de deux à quatre ans de prison avec sursis quatre anciens supérieurs d'un légionnaire mort d'un "coup de chaleur" lors d'un exercice à Djibouti en 2008.

L'ancien lieutenant Médéric Bertaud a été condamné à quatre ans de prison avec sursis, et les trois autres accusés --l'ex-caporal roumain Petru-Sabin Suciu, l'ex-sergent chilien Omar Andrès Martinez et l'ex-caporal mexicain Wigberto Hernandez Canceco-- à deux ans de prison avec sursis. 

Tous ont été reconnus "coupables de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, commises en réunion".Un crime pour lequel ils encouraient 20 ans de réclusion criminelle.Le ministère public avait requis des peines de quatre à cinq ans avec sursis.

La victime, Joszef Tvarusko (alias Matus Talas, son nom de légionnaire), un Slovaque de 25 ans du 2e régiment étranger de parachutistes (REP), était morte le 5 mai 2008 au terme d'une longue journée de marche, après avoir reçu des coups et été privée d'eau en dépit de ses plaintes répétées.

A l'énoncé du verdict, Médéric Bertaud et Petru-Sabin Suciu  -- les deux seuls accusés présents, les autres étant en fuite -- sont restés droits, leur soulagement de voir se refermer sept ans d'accusations et d'incertitudes était à peine perceptible.Ils ne feront pas appel.