Quinze villageois tués par des assaillants dans le nord du Nigeria

Par AFP

AFRICA RADIO

Quinze personnes ont été tuées dans une attaque contre un village majoritairement chrétien du nord du Nigeria, a annoncé mercredi la police, dans une région fréquemment ensanglantée par les violences entre populations agricoles et pastorales.

Le village de Gonar Rogo, dans l'Etat de Kaduna, a été attaqué tôt mardi alors que les habitants dormaient, a précisé dans un communiqué mardi soir un porte-parole de la police de l'Etat, Mohammed Jalige."Les assaillants ont tiré sporadiquement sur les villageois, tuant 15 personnes et en blessant cinq autres", a-t-il indiqué, affirmant que la police s'était lancée à leur poursuite, pour les retrouver mais aussi pour prévenir des "attaques de représailles".Ce village se trouve dans le district de Kajuru, dans le sud de l'Etat, régulièrement en proie à des violences entre éleveurs peuls et agriculteurs chrétiens, notamment pour des questions d'accès à la terre et à l'eau.Le président nigérian Muhammadu Buhari a "condamné la vague d'attaques et de contre-attaques entre les communautés peule et adara", selon un communiqué publié sur Twitter par ses services."Personne n'a le droit de se faire justice lui-même", a-t-il insisté.