RD Congo: dix morts, autant de disparus dans un naufrage sur le lac Albert

Par La rédaction

KINSHASA (RDCongo) (AFP) - (AFP)

Dix personnes sont mortes et une dizaine d'autres sont portées disparues après le naufrage d'une embarcation sur le lac Albert, frontière naturelle avec l'Ouganda, dans le nord-est de la RD Congo, dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris lundi de source locale.

L'embarcation, une pirogue motorisée partie de Butiaba, du côté ougandais, avec 25 passagers à bord, a coulé peu avant d'atteindre Adia, sur la rive congolaise du lac long d'environ 150 km sur 20 km, a indiqué à l'AFP l'administrateur du territoire congolais de Mahagi, confirmant une information de la radio Okapi.

Six personnes ont pu être secourues, dix corps on été repêchés et les recherches se poursuivaient pour retrouver d'autres victimes, a précisé Christophe Ikando.Selon lui le mauvais temps et la surcharge de l'embarcation seraient à l'origine du drame.

"La pirogue est toujours sous les eaux, il nous faut des moyens pour la repêcher", a déclaré l'administrateur.

Fin avril-début mai, plus de cent personnes au total avaient péri lors de deux naufrages successifs d'embarcations sur le lac Kivu (est) et la rivière Kasai (centre).

A la suite de ces accidents, la ministre congolaise des Transports, Marie-Laure Kawanda, avait été révoquée.

Les naufrages sont fréquents en RDC, vaste pays d'Afrique centrale pourvu de nombreux lacs et cours d'eau dont le plus important est le fleuve Congo.

Ces accidents sont généralement provoqués par la surcharge des bateaux, le mauvais balisage des voies navigables, l'absence de signalisation des bateaux et l'inexpérience des pilotes.

La plupart des embarcations ne remplissent aucune condition de sécurité (gilets, bouées de sauvetages ou signalisations lumineuses).