RDC: 6 policiers condamnés pour la répression d'une manifestation d'étudiants à Lubumbashi

Par AFP

AFRICA RADIO

Six policiers reconnus coupables de la répression meurtrière d'une manifestation d'étudiants à Lubumbashi, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, ont été condamnés mardi à des peines de 6 mois à la perpétuité, a-t-on appris mercredi de la défense.

Trois étudiants et un policier avaient trouvé la mort dans la répression d'une manifestation d'étudiants qui réclamaient le rétablissement de l'eau et de l'électricité sur le campus de l'université de Lubumbashi (Unilu), quatre jours après la prise de fonctions du nouveau président Félix Tshisekedi.Des policiers qui avaient mené cette opération ont été arrêtés et détenus sur ordre de M. Tshisekedi, puis jugés devant le tribunal militaire de garnison de Lubumbashi (Haut-Katanga). "Sur les douze policiers en détention, six ont été condamnés à des peines allant de 6 mois à 20 ans de prison et un colonel en cavale a été condamné à perpétuité", a déclaré Me Victor Mulumba, un avocat de la défense. Six autres policiers, dont des officiers supérieurs, ont été acquittés faute de preuve.Ces policiers, dont quatre colonels de la police, étaient poursuivis pour "meurtre, tentative de meurtre, dissipation des munitions, violation des consignes et refus de dénoncer une infraction", a expliqué le président du tribunal militaire, le colonel Victor Lindjandja."C'est une condamnation mécanique juste pour satisfaire la présidence de la République, initiatrice du procès, car devant la cour aucune preuve de culpabilité n'a été apportée", a estimé Me Désiré Kasakula Muteba, un autre avocat de la défense."Je suis à moitié satisfaite parce que les coupables sont condamnés, même si ma défunte cousine restera irremplaçable pour notre famille", a réagi Nadine Masuka, soeur d'une des victimes.