RDC: annulation d'un sit-in devant le siège de l'Union africaine

Par La rédaction

Kinshasa (AFP)

Une coalition d'ONG et de mouvements citoyens congolais ont annulé mercredi un sit-in prévu devant le siège de l'Union africaine (UA) à Kinshasa, pour se conformer à l'interdiction de toute manifestation publique dans la capitale de la République démocratique du Congo.

"Il n'y aura plus sit-in" car "le gouverneur ne l'a pas autorisé", a déclaré à l'AFP Carbone Beni wa Beya, un membre de l'organisation.

Fin septembre, les autorités ont interdit toute  manifestation publique à caractère politique à Kinshasa, après les manifestations des 19 et 20 septembre qui avaient fait 53 morts, selon l'ONU.

Une centaine d'organisations de la société civile avaient appelé le peuple congolais à s'exprimer pacifiquement à travers le pays les 26 et 27 octobre devant les assemblées provinciales.

A Kinshasa, ces organisations avaient appelé à un sit-in devant le siège de l'UA pour exiger le départ du président congolais Joseph Kabila à l'issue de son mandat le 20 décembre.

Mardi, douze militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) ont été interpellés à Kinshasa alors qu'ils tentaient de déposer un mémorandum au siège de l'UA, puis libérés après sept heures d'interrogatoire par la police.

La RDC traverse une crise politique depuis la réélection contestée de Joseph Kabila en 2011 à l'issue d'un scrutin marqué par des fraudes massives.Celle-ci est exacerbée par l'incapacité des autorités - volontaire, selon les détracteurs du chef de l'�?tat - à organiser l'élection présidentielle avant la fin de l'année.