RDC: attaque rebelle sur la ville de Beni, 26 morts

Par La rédaction

Goma (RD Congo) (AFP)

Un groupe armé rebelle a attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi la ville de Beni, important carrefour commercial de l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), faisant 26 morts, selon l'armée.

Il y a eu "26 morts exécutés à l'arme blanche", dans cette attaque nocturne perpétrée dans le quartier de Ngadi, à la périphérie nord de la ville, a indiqué à l'AFP le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée pour la province du Nord-Kivu.

Selon la Société civile du Nord-Kivu, l'attaque est l'�?uvre des rebelles ougandais de l'Alliance des forces démocratiques (ADF), en pleine résurgence depuis quelques semaines.

"Je ne confirme pas que ce sont des ADF, mais les actes commis sont des actes de terroristes", a déclaré le colonel Hamuli, joint par téléphone depuis Goma, la capitale du Nord-Kivu.

Eric Katasomia, journaliste pour la chaîne Radio Télévision Rwanzururu (RTR) a déclaré à l'AFP avoir vu 24 corps sur les lieux de l'attaque en train d'être évacués vers la morgue.Parmi ceux-ci, il a pu identifier un militaire, un enfant et quatre femmes.

Plusieurs corps portaient des traces de blessures à l'arme blanche, a-t-il confirmé.

La Société civile du Nord-Kivu dénonce depuis plusieurs semaines une recrudescence d'attaques meurtrières des ADF, groupe rebelle contre lequel l'armée congolaise, soutenue par les Casques bleus de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco), a engagé une opération importante au début de l'année et que les autorités congolaises présentent volontiers comme pratiquement défait.

Située dans la partie nord due la province du Nord-Kivu, la ville de Beni est un carrefour commercial important de la région des Grands Lacs