RDC: deux nouveaux morts près de Beni à la veille d'une marche contre la violence

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux personnes ont été tuées lundi dans une nouvelle attaque présumée des rebelles musulmans ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), dans la région de Béni, dans l'est de la République démocratique du Congo, à la veille d'une marche contre la violence.

"Deux personnes ont été tués par les ADF sur la route Mbau-Kamango (nord de Beni)", a déclaré à un correspondant de l'AFP un responsable local, l'administrateur du territoire Donat Kibwana."Les deux corps sont à la morgue de Oicha", a-t-il précisé."Les ADF ont tenté de faire incursion dans la périphérie d'Oicha. Nous sommes en train de les repousser", a assuré le porte-parole de l'armée dans cette partie de la province du Nord Kivu, le capitaine Mak Hazukay.Rebelles ougandais repliés dans l'est de la RDC depuis 1995, mystérieux et repliés sur eux-mêmes, vivant dans la jungle, les Forces démocratiques alliées sont accusées de la mort de plusieurs centaines de civils dans la région de Beni depuis quatre ans, ainsi que de plusieurs attaques contre les Casques bleus de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco).Mardi, les organisations de la société civile de Beni, où sévit par ailleurs une épidémie d'Ebola, ont prévu de manifester contre les violences dans la région, alors que les élections présidentielle et législative doivent se tenir le 23 décembre.