RDC: Kabila dans son fief minier du Katanga au lendemain d'un revers au Parlement

Par AFP

AFRICA RADIO

L'ex-président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila a fait une rare apparition publique dans son fief minier du Katanga (sud-est) vendredi, au lendemain d'un sérieux échec au Parlement face à l'actuel président Félix Tshisekedi.

M. Kabila a été accueilli par ses partisans à sa descente d'avion à Kolwezi, la capitale mondiale du cobalt et grand réservoir africain de cuivre."Aujourd'hui je ne suis pas venu pour un meeting. Je suis juste venu vous saluer", a déclaré en swahili l'ex-homme fort de la RDC pendant 18 ans (janvier 2001-janvier 2019), qui n'avait jamais pris la parole en public depuis son départ du pouvoir.Lundi, ses partisans du Front commun pour le Congo (FCC) l'ont invité à livrer "sa part de vérité" sur la crise politique au sommet de l'Etat.Dimanche, le président de la République Félix Tshisekedi a annoncé la fin de leur coalition au pouvoir.M. Tshisekedi avait ajouté qu'il souhaitait une nouvelle majorité d'"union sacrée" à l'Assemblée.Dans la foulée, les partisans de M. Tshisekedi à l'Assemblée ont obtenu la destitution de la présidente pro-Kabila de l'Assemblée, Jeanine Mabunda, lors d'un vote jeudi."Le FCC a perdu une bataille importante. Mais son combat pour la préservation des acquis démocratiques, de l'unité nationale et de la stabilité, en vue de l'émergence du pays, est loin de s'arrêter", a indiqué le FCC sur Twitter.Ce vote fragilise la position du Premier ministre Sylvestre Ilunga, membre du FCC pro-Kabila comme les 2/3 des membres de son gouvernement.Les amis de M. Kabila restent majoritaires au Sénat.Proclamé vainqueur de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, le président Tshisekedi gouvernait depuis janvier 2019 en coalition avec les forces de son prédécesseur, majoritaires à l'Assemblée et au Sénat, en vertu d'un accord secret.