RDC: l'armée repousse une attaque contre la prison de Lubumbashi

23 juin 2013 à 16h51 par La rédaction

LUBUMBASHI (RDCongo) (AFP)

L'armée congolaise a repoussé une attaque contre la prison de Lubumbashi, la capitale du Katanga (sud de la République démocratique du Congo), dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris de source officielle.

Selon le capitaine Ilunga Yav, porte-parole militaire de la région, un groupe de rebelles Maï Maï Katakatanga a vainement tenté, peu après minuit, d'attaquer la prison afin de libérer des complices qui y étaient détenus depuis une semaine.Ces combats ont fait un mort et plusieurs blessés parmi les assaillants, a-t-il ajouté.

L'armée, informée des préparatifs de cette attaque, avait renforcé ses effectifs, a affirmé le capitaine Yav à l'AFP. 

Selon des habitants, les tirs ont duré trois heures. 

Dimanche, l'armée était à la poursuite des assaillants qui avaient pris la fuite en direction de Kinsevere vers le nord, a précisé le porte-parole.

Le Katanga, riche province minière et principale région économique de la RDC, est agité depuis plusieurs semaines par des troubles menés par des rebelles indépendantistes dits Katakatanga qui se plaignent de la mauvaise répartition des richesses entre le sud de la région, exploité par de nombreuses compagnies étrangères, et le nord.Le chef de l'Etat, Joseph Kabila, est originaire du nord du Katanga.

La semaine dernière, sept personnes ont été tuées dans des combats qui ont opposé rebelles et militaires, à une vingtaine de kilomètres de la ville. 

En mars dernier, les rebelles étaient arrivés jusqu'à Lubumbashi où des combats avaient fait une vingtaine de victimes.