RDC: l'UE exhorte le M23 à déposer les armes

26 août 2013 à 14h30 par La rédaction

Bruxelles (AFP)

L'Union européenne a condamné lundi la reprise des combats autour de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), et a insisté sur "le besoin urgent" pour le mouvement M23 et les groupes armés de déposer les armes.

"Nous condamnons avec force la reprise des combats qui ont éclaté le 21 août près de Goma (...) Ces attaques contre des populations civiles et des troupes de la Monusco ne peuvent être tolérées", a déclaré Sébastien Brabant, un porte-parole du service diplomatique de l'UE.

"Nous appelons toutes les parties concernées à la retenue dans l'intérêt des populations civiles et en vue de favoriser une solution politique à la crise dans l'est du Congo", a-t-il ajouté, en rappelant "le besoin urgent pour le M23 et les groupes armés de déposer les armes". 

"Conformément à son mandat, tel que stipulé dans la résolution 2098 (2013) du Conseil de Sécurité, l'Union européenne soutient les initiatives de la Monusco en vue d'assurer la protection des civils, y compris le déploiement de la brigade d'intervention internationale au Nord-Kivu", a ajouté le porte-parole.

La mission de l'ONU en RDC a demandé dimanche une enquête sur la mort de deux manifestants à Goma, où des habitants ont accusé les Casques bleus uruguayens d'avoir tué ces civils en tirant sur la foule.Ces accusations ont aussitôt été rejetées par Montevideo.