RDC: le rapport de l'ONU menace la participation ougandaise aux missions de paix

30 septembre 2010 à 9h53 par La rédaction

KAMPALA (AFP)

Un rapport de l'ONU accusant l'armée ougandaise de crimes en RD Congo menace la participation de Kampala aux missions internationales de paix dont celle en Somalie, a prévenu jeudi le ministre ougandais des Affaires étrangères.

Ce rapport sur les crimes commis en République démocratique du Congo de 1993 à 2003 est "un condensé de rumeurs, profondément erroné dans sa méthodologie, ses sources et son niveau de preuve", estime le ministre ougandais des Affaires étrangères Sam Kutesa dans une lettre adressée au haut commissaire des Nations unies pour les droits de l'homme.

"Des tactiques aussi sinistres sapent la détermination de l'Ouganda à continuer à contribuer et à participer aux différentes opérations régionales et internationales de paix", selon cette lettre datée du 27 septembre et dont l'AFP a obtenu une copie.

L'Ouganda est notamment le principal contributeur à une force de l'Union africaine en Somalie (Amisom, 7.200 hommes au total), chargée sous mandat de l'ONU de protéger le fragile gouvernement transitoire des assauts des islamistes shebab.

L'ONU doit publier vendredi un rapport sans précédent sur les crimes commis en RD Congo entre 1993 et 2003, qui met en cause les armées de plusieurs pays dont le Rwanda et l'Ouganda, selon un projet de ce document obtenu par l'AFP.