RDC: sept civils tués par le groupe armé ADF près de de Beni (responsable local)

17 mai 2020 à 17h01 par AFP

AFRICA RADIO

Sept personnes ont été tuées par le groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF) dimanche près de Beni dans l'est de la République démocratique du Congo, ont indiqué un responsable local et la société civile.

"Il y a eu incursion. Les ADF ont réussi à tuer sept personnes et (à en) blesser quatre autres", a déclaré l'Administrateur du territoire de Beni, Donat Kibwana à un correspondant de l'AFP.L'incursion a eu lieu en matinée à Kokola à environ 45 km au nord de Beni dans cette partie de la province du Nord-Kivu où les ADF sont accusés du massacre de près de 400 personnes depuis le mois de novembre.Les assaillants ont brûlé quatre maisons. "La situation a créé une panique généralisée dans la population locale, interrompant la circulation routière", a déclaré un représentant de la société civile, Bravo Muhindo."Nous sommes en train d'appeler l'armée pour nous aider à neutraliser les ADF qui continuent à nous endeuiller", a-t-il ajouté.L'armée congolaise avait annoncé la neutralisation de cinq de ses six leaders des ADF ainsi que la reprise de certaines de leurs bases stratégiques dans la jungle autour de Beni, après avoir lancé une offensive contre le groupe armé fin octobre.En représailles, les ADF ont accentué leurs massacres de civils, avec des pics de violences entre novembre et janvier.Les ADF sont à l'origine des rebelles musulmans ougandais qui luttaient contre le régime de Yoweri Museveni.Ils sont installés depuis le milieu des années 1990 dans l'est de la RDC, d'où ils n'attaquent plus l'Ouganda voisin depuis de nombreuses années.