RDC: sept morts dans des affrontements entre deux communautés du Kasaï

Par AFP

AFRICA RADIO

Sept personnes ont été tuées et dix-sept blessées dans des affrontements entre deux communautés de la région du Kasaï, au centre de la République démocratique du Congo, en conflit concernant les limites de terres cultivables, a-t-on appris jeudi de responsables locaux.

Le bilan des affrontements mercredi au village de Bakua Tamba entre des Kuba du Kasaï et des Luba du Kasaï central, est de "sept personnes tuées, 17 blessés, des dégâts matériels importants notamment l'incendie de huit villages", a déclaré à l'AFP Franck Pongo, administrateur du territoire de Mweka dans le Kasaï.Ce bilan a été établi conjointement par les administrateurs des territoires de Demba (Kasaï central) et Mweka, a-t-il expliqué, indiquant que les huit villages incendiés de ces deux territoires se sont vidés de leurs habitants qui ont pris la fuite.Des appels au calme ont étés lancés pour les convaincre de revenir."A l'origine, les deux communautés se disputaient des limites de champs, puis est venu se greffer le conflit des limites entre les deux provinces", a expliqué Christophe Sakaji Matoni, administrateur du territoire de Demba. Les gouverneurs de ces deux provinces ont mis à disposition de l'armée des moyens logistiques pour acheminer des renforts et sécuriser la population, a pour sa part indiqué Dieudonné Pieme, gouverneur du Kasaï, interrogé par l'AFP. Il a ajouté que les effectifs de la police ont été aussi renforcé dans la zone.Une équipe de la mission de l'ONU en RDC (Monusco) est également arrivée sur place évaluer la situation.La région du Kasaï avait été secouée par des violences meurtrières provoquées par la rébellion Kamuina Nsapu, du nom d'un chef coutumier tué dans une opération militaire et des forces de sécurité en 2016-2017.Ces violences avauient fait au moins 3.400 morts et plusieurs milliers de déplacés.