RDC: suspension de la prospection pétrolière dans le parc des Virunga

17 mars 2011 à 16h59 par La rédaction

AFRICA RADIO
KINSHASA (RDCongo) (AFP)

Les activités de prospection pétrolière de la société britannique Soco International dans le parc national des Virunga, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont été suspendues, a annoncé jeudi le ministre congolais de l'Environnement, José Endundo.

Il propose le lancement d'une Evaluation environnementale stratégique (Ees), exhaustive, transparente et inclusive, pour étudier les meilleures options pour le peuple congolais.

M. Endundo, cité dans un communiqué, affirme que son ministère a entrepris "des démarches spécifiques qui ont eu pour effet la suspension des activités d'exploration (...) et rejeté les recommandations d'une étude d'impact réalisée par l'opérateur du projet, Soco Oil, car prématurée, trop sommaire et non conforme aux standards qu'on pouvait en attendre".

Le ministre confirme également que la haute direction de Soco Oil lui a fourni les assurances de "n'entreprendre de nouvelles activités qu'à la condition qu'un processus de comparaison des avantages et coûts du projet pétrolier, consensuel et transparent, se soit prononcé en sa faveur".

Créé en 1925, le parc national des Virunga, le plus vieux d'Afrique est classé au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco depuis 1979.Il abrite notamment 200 gorilles des montagnes et une petite population de gorilles des plaines, une espèce particulièrement menacée d'extinction.Il couvre 7.800 km carrés.Le Parc est frontalier avec l'Ouganda et comprend le lac Edouard.

Le Bloc V est une concession pétrolière attribuée par contrat de partage de production à un consortium de trois entreprises: Soco en tant que partenaire d'exécution, Dominion Petroleum et la Congolaise des hydrocarbures (Cohydro).

Plus de 50% de la superficie du parc sont concernés par la concession.

La loi congolaise interdit les activités de prospection pétrolière dans les parcs nationaux, ce qui réduit les activités de prospection effectives aux seules zones situées en dehors du parc.

Mi-février, Un Sud-Africain travaillant pour la société Soco exploration-production RDC, filiale de la société pétrolière britannique Soco international, avait été enlevé dans cette zone par des rebelles hutus rwandais avant d'être libéré sain et sauf deux jours plus tard.