RDC: Tshisekedi reçoit la soeur jumelle de Kabila, dans un climat de tensions

29 juillet 2020 à 14h32 par AFP

AFRICA RADIO

Le président congolais Félix Tshisekedi a reçu mercredi à Kinshasa la soeur jumelle de son prédécesseur Joseph Kabila et le président de la commission électorale, dans un climat politique tendu au sein de la coalition au pouvoir, a-t-on appris de sources concordantes.

"Nous venons d'échanger avec le président de la République", a déclaré à l'AFP le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) Corneille Nangaa, précisant que Jaynet Kabila était également présente. "Il y a crise, il faut que les gens se parlent. Il faut la paix, il faut la stabilité"."La rencontre a eu lieu", a confirmé à l'AFP une source à la présidence de la République, sans donner de précision.Soeur jumelle de Joseph Kabila, Jaynet Kabila est députée et présidente de la commission défense et sécurité de l'Assemblée nationale.L'ex-président Kabila reste la principale autorité du Front commun pour le Congo (FCC), machine politique qu'il a mise sur pied avant de quitter le pouvoir et qui contrôle le Parlement.Le FCC partage le pouvoir dans une coalition avec le président Tshisekedi, ex-opposant élu le 30 décembre 2018.Depuis le mois de mai, une crise divise cette coalition avec l'éviction de l'ancien premier vice-président de l'Assemblée nationale Jean-Marc Kabund, chef de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, parti présidentiel). En juillet, des manifestations ont dénoncé le choix d'un nouveau président de la Céni, accusé d'avoir organisé des fraudes pendant l'ère Kabila.Le 23 juillet, les membres du FCC ont manifesté dans la capitale Kinshasa après avoir dénoncé des "dérives dictatoriales". Les cadres du Front, dont le Premier ministre Sylvestre Ilunga, reprochent au président Tshisekedi des nominations unilatérales dans l'armée et à la Justice.Ces nomination ont mis à l'écart deux personnalités influentes à l'époque du président Kabila, le général John Numbi et le président de la Cour constitutionnelle Benoît Lwamba.La prochaine élection présidentielle est prévue en 2023.