RDC : violents combats entre les militaires congolais et des miliciens

Par AFP

AFRICA RADIO

De violents combats opposaient jeudi les militaires de l'armée congolaise à des miliciens dans l'est troublé de la République démocratique du Congo, a déclaré un porte-parole militaire.

Ces combats ont lieu dans la localité de Salamabila dans la province de Maniema, frontalière avec celle du Sud-Kivu."Notre position a été attaquée de part et d'autre par les Maï-Maï Malaïka, mais nous faisons tout pour maîtriser la situation. Difficile de vous donner le bilan car des violents combats se poursuivent pour le moment", a déclaré le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole adjoint de l'armée dans la région, interrogé par l'AFP. "Vous aurez le bilan dès que nous aurons la maîtrise totale de la situation", a-t-il indiqué. "C'est le bataillon du commandement d'action de l'armée qui est attaqué, les combats se poursuivent mais nous déplorons déjà la mort du commandant de bataillon et quelques matériels de l'armée emportés", a affirmé de son côté à l'AFP un officier sous couvert d'anonymat.Le Maï-Maï Malaïka est l'une de nombreuses milices actives dans l'est de la RDC où plus de 70 groupes armés ont été recensés en décembre 2017. La partie orientale de la RDC est déchirée par des conflits armés depuis plus de deux décennies.