RDCongo: 24 morts dans le naufrage d'un bateau de pêcheurs dans l'ouest

Par La rédaction

KINSHASA (AFP)

Au moins 24 personnes sont mortes dimanche dans le naufrage d'un bateau de pêcheurs sur une rivière de l'ouest de la République démocratique du Congo (RDC), a affirmé lundi à l'AFP le porte-parole du gouvernement congolais, Lamber Mende.

"Nous avons 24 personnes mortes dans un accident de bateau sur la rivière Ruki, dans la province de l'Equateur (ouest)", a déclaré M. Mende, ministre de la Communication, sans faire état de rescapés ou de disparus.

Le naufrage de ce "petit bateau de pêcheurs", qui transportait "entre 24 et 30 personnes" est survenu à la suite "du mauvais temps", a-t-il ajouté, soulignant toutefois avoir "un chiffre assez clair de 24 morts".

La rivière Ruki est un affluent du fleuve Congo, dans lequel il se jette à Mbandaka, chef-lieu de la province de l'Equateur, à 700 km au nord-ouest de Kinshasa.

La Radio Okapi, parrainée par l'ONU, faisait état d'un "bilan provisoire de 15 morts et une soixantaine de disparus".

"Il n'y aurait que 15 rescapés alors que près de 100 passagers voyageaient à bord" de cette embacartion, selon la radio, citant notamment la porte-parole du gouvernement de la province de l'Equateur, Rebecca Ebala.

M. Mende a également fait état d'un autre accident, celui "d'une baleinière" samedi "entre Tshikapa et Tshibonge, où on a 24 personnes rescapées qui sont arrivées à Tshikapa (et) qui ont raconté avoir été sur ce cargo", dans la province du Kasaï-Occidental (centre).

"Personne n'est en ce moment en mesure de dire s'il y a eu, en plus de ces 24 personnes rescapées, des gens sur ce bateau, des gens qui ont disparu et qui sont décédés", a-t-il poursuivi.

"Le vice-gouverneur (de province) est sur place, ce n'est qu'aujourd'hui (lundi) qu'il viendra nous faire son rapport.Donc nous n'avons aucune raison de parler de chiffre.Il n'y a même pas eu de liste de passagers puisque c'était un cargo", a-t-il insisté.

Fin juillet, 19 personnes avaient péri et 30 disparu dans le naufrage d'une baleinière entre la province de Bandundu (ouest) et Kinshasa, selon des chiffres officiels.

Le transport fluvial est l'un des plus usités en RDC, qui dispose de nombreux lacs et rivières.Avec ses 4.700 km, le fleuve Congo est le plus important cours d'eau de ce pays, où les naufrages sont fréquents, le plus souvent à cause de la surcharge des bateaux.

Les causes des accidents proviennent aussi du mauvais balisage des voies navigables, de l'absence de signalisation des bateaux et de l'inexpérience des pilotes.La plupart des embarcations ne remplissent aucune condition de sécurité (gilets, bouées de sauvetages, signalisations lumineuses, etc.).