RDCongo: l'ONU espère que le report de la présidentielle contribue à la liberté des électeurs

23 décembre 2018 à 2h20 par AFP

AFRICA RADIO

Le Conseil de sécurité de l'ONU, prenant "acte" du report d'une semaine de la présidentielle en RDCongo, a exprimé samedi "l'espoir que cette extension permette de créer les conditions favorables à ce que les électeurs congolais puissent s'exprimer en toute liberté le 30 décembre".

Dans un communiqué, les 15 membres du Conseil ont aussi "appelé tous les acteurs à s'engager de manière pacifique et constructive dans le processus électoral afin de garantir des élections transparentes, crédibles et apaisées".L'objectif est "un transfert du pouvoir en conformité avec la Constitution congolaise et l'Accord du 31 décembre 2016", rappelle le Conseil dans son texte. Ses membres soulignent enfin que la force de Casques bleus Monusco déployée dans le pays est disponible pour "apporter son appui si la demande était exprimée".Kinshasa a cependant plusieurs fois affirmé vouloir organiser ces élections sans l'aide financière ni l'appui logistique des Nations unies et de l'Union européenne.Les élections présidentielle, législatives et provinciales, initialement prévues le 23 décembre mais reportées au 30 décembre pour officiellement des raisons logistiques, doivent désigner le successeur du président Joseph Kabila, au pouvoir depuis plus de 17 ans.Ces élections ont déjà été reportées en 2016 à la fin du mandat de M. Kabila, puis fin 2017, dans un climat de violences.