Référendum à Madagascar: le oui l'emporte

22 novembre 2010 à 16h44 par La rédaction

ANTANANARIVO (AFP)

74% des électeurs malgaches se sont prononcés en faveur de l'adoption d'une nouvelle Constitution au cours du référendum du 17 novembre, selon des résultats provisoires annoncés lundi par la Commission électorale malgache (Ceni).

Selon ces résultats, établis à partir de 99,37% des bulletins exprimés, le taux de participation atteint 52,91%, a indiqué à la presse le président de la Ceni Hery Rakatomanana.

Le "oui" l'emporte avec 74,13% des votes, a précisé M. Rakatomanana.

Le principal enjeu de cette consultation concernait le taux de participation, alors que la campagne pour le "non" a été très limitée.Les partisans du projet espéraient atteindre une participation d'au moins 43%, comme lors du précédent référendum constitutionnel en 2007.

Ce référendum était le premier scrutin depuis la prise de pouvoir d'Andry Rajoelina qui, soutenu par la rue et l'essentiel de l'armée, a évincé en mars 2009 le président élu Marc Ravalomanana.

Il doit être suivi d'élections municipales en décembre, de législatives en mars et d'une présidentielle en mai, conformément à un accord politique signé en août entre le pouvoir et une centaine de partis politiques.

Les trois mouvances des anciens présidents Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy, aujourd'hui dans l'opposition, refusent ce processus et ont appelé au boycott de la consultation.

La communauté internationale n'a pas non plus donné son assentiment au plan de M. Rajoelina, jugeant l'initiative "pas assez consensuelle".

Samedi, les autorités ont mis fin à une tentative de mutinerie militaire menée sans aucun effet par un petit groupe d'officiers et qui avait débuté mercredi, jour du référendum.