Réfugiés somaliens: Merkel promet un million d'euros supplémentaire au Kenya

Par La rédaction

NAIROBI (AFP) - (AFP)

La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé mardi à Nairobi une aide supplémentaire d'un million d'euros pour les réfugiés somaliens qui affluent au Kenya, fuyant la sécheresse et les combats.

L'Allemagne "va mettre à disposition une aide supplémentaire d'un million d'euros pour les réfugiés somaliens du camp de Dadaab et pour le peuple kényan qui les aident si généreusement", a annoncé Mme Merkel, qui entame au Kenya une tournée africaine.

La chancelière a souligné "l'intérêt (de l'Allemagne) de faire plus en matière d'agriculture (en coopération avec le Kenya), en particulier face à la terrible sécheresse qui fait souffrir cruellement tant de gens dans cette région".Près de 10 millions de personnes sont menacées par la sécheresse en Afrique de l'Est, selon l'ONU.

Mme Merkel est arrivée tard lundi soir au Kenya, première étape d'une tournée africaine qui l'emmènera également au Nigeria puis en Angola.

La crise humanitaire provoquée par la sécheresse et les combats en Somalie fait affluer quotidiennement 1.400 personnes supplémentaires à Dadaab, le plus grand camp de réfugiés au monde, qui accueille aujourd'hui plus de 380.000 personnes alors qu'il a été construit en 1991 pour en héberger 90.000.

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a obtenu en 2009 du Kenya l'autorisation d'édifier un camp supplémentaire, Ifo II, d'une capacité de 40.000 places.Sa construction a été achevée fin 2010, mais les autorités kényanes refusent d'en ouvrir les portes, faisant valoir que ses capacités d'accueil sont depuis longtemps dépassées et invoquant des questions de sécurité.

L'organisation non gouvernementale Oxfam a appelé lundi la communauté internationale à aider davantage le Kenya à prendre en charge l'afflux croissant de réfugiés somaliens.

A l'issue d'une visite à Mogadiscio, le vice-ministre italien des Affaires étrangères Alfredo Mantica avait annoncé lundi soir de son côté que son pays "allait donner un million d'euros à la Croix Rouge en Somalie", toujours pour aider la population à affronter les conséquences mêlées de la sécheresse et de la guerre civile dans ce pays.