Retour progressif à la normale pour l'approvisionnement d'eau à Dakar

Par La rédaction

Dakar (AFP)

La société chargée de la production et de la distribution de l'eau au Sénégal a annoncé mardi le retour progressif à la normale de son approvisionnement, en raison de la fin des travaux de réparation d'une panne ayant causé près de trois semaines de pénurie d'eau à Dakar.

La panne affectait "la conduite principale" de l'usine de traitement d'eau située à Keur Momar Sarr, localité de la région de Louga (nord du Sénégal), qui avait été mise à l'arrêt "à cause de fuites répétitives", a expliqué la Société Des Eaux (SDE) dans un communiqué.

"Les travaux de réparation ont pris du temps compte tenu de la complexité et de la délicatesse des interventions sur des conduites de gros diamètres" entre autres raisons, et ils "se sont finalement achevés le lundi 30 septembre, ce qui a permis la reprise progressive du fonctionnement de l'usine" dans la nuit de lundi à mardi, a-t-elle annoncé.

Elle s'est excusée auprès de ses clients "qui ont subi les désagréments causés par cette situation et les informe que le retour à la normale se fera progressivement sur le réseau".

"Le dispositif de camions-citernes et des points d'eau gratuits installés dans différents quartiers sera maintenu encore durant les prochains jours", a-t-elle précisé.

Le retour de l'eau n'était toutefois pas généralisé jusqu'à mardi après-midi: certains Dakarois ont fait état d'un écoulement faible et timide à leurs robinet, d'autres ont indiqué avoir eu brièvement de l'eau mardi dans la journée tandis que d'autres assuraient ne pas avoir en avoir une goutte.

La pénurie d'eau avait débuté le 12 septembre et affectait de nombreuses zones de l'agglomération de Dakar, alimentée à partir du lac de Guiers (plus de 200 km de la capitale).

Selon la SDE, l'usine de Keur Momar Sarr "participe à hauteur de 40% dans l'approvisionnement en eau de Dakar".