Réunion d'urgence à Rome contre la famine, la Banque mondiale octroie 500 millions de dollars

Par La rédaction

ROME (AFP) - (AFP)

Les Nations unies ont convoqué lundi à Rome une réunion d'urgence pour enrayer la famine dans la Corne de l'Afrique où 12 millions de personnes sont frappées par la sécheresse, sous la pression des ONG qui appellent les dirigeants de la planète à tenir leurs promesses.

La Banque mondiale a décidé d'octroyer plus de 500 millions de dollars pour faire face à l'urgence, a annoncé l'institution lundi.

Cette somme s'ajoute à 12 millions de dollars débloqués pour apporter "une aide immédiate à ceux qui sont le plus touchés par la crise", a précisé la Banque mondiale dans un communiqué.

"Le secours immédiat est la première priorité et il est important d'agir vite pour réduire la souffrance humaine, mais nous sommes également attentifs aux solutions à long terme", a déclaré le président de la Banque mondiale Robert Zoellick dans ce communiqué.

Selon l'ONU, des dizaines de milliers de personnes sont mortes ces dernières semaines, victimes de la sécheresse, la pire depuis 60 ans, qui touche toute la région: Somalie, où l'ONU a décrété formellement la famine dans deux régions du Sud, Ethiopie, Kenya, Djibouti, Soudan et Ouganda.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé à réunir d'urgence 1,6 milliard de dollars rien que pour la Somalie, où "des enfants et des adultes meurent chaque jour à un rythme terrifiant".

"Les retards peuvent causer encore plus de morts", a-t-il prévenu alors que les agences de l'ONU n'ont reçu que la moitié de la somme nécessaires aux programmes d'assistance.

Juste avant l'ouverture des travaux une trentaine de personnalités dont le chanteur Bob Geldof, qui avait mobilisé la planète contre la faim dans les années 1990 avec son Band Aid, ont exigé que les pays membres de la FAO "annoncent le montant de leur aide et trouvent cet argent sans délai, sans détour et sans équivoque".

"Nous savons ce qu'il faut faire.Nous savons que c'est abordable et essentiel.Nous avons seulement manqué de volonté politique", dénoncent les signataires parmi lesquels le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly, l'acteur et réalisateur britannique Stephen Fry, la comédienne Kristin Scott Thomas.

L'organisation non gouvernementale One, créée par le chanteur Bono pour combattre la pauvreté, a de son côté lancé une pétition sur le net afin d'appeler les dirigeants de la planète à tenir leurs promesses.La pétition a été signée par plus de 37.000 personnes.

Les participants doivent aussi se pencher sur la question cruciale de la flambée des prix des produits alimentaires et examiner des solutions à long terme, comme l'aide aux éleveurs ou l'introduction de plantes plus résistantes à la sécheresse.

Il sera question aussi de la distribution de l'aide alimentaire dans les zones de Somalie contrôlées par les insurgés islamistes shebab qui en interdisent l'accès, même si dimanche le Comité international de la Croix Rouge (CICR) a pu y distribuer près de 400 tonnes de nourriture.

La réunion est organisée par l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), à la demande de la France qui préside le G20 et sera représentée par son ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire.

Y participeront le directeur général de la FAO Jacques Diouf et la directrice du Programme alimentaire mondial Josette Sheeran, ainsi que des ministres de Djibouti, du Soudan, du Soudan du Sud et d'Ouganda.