Sahara: le Burundi retire sa reconnaissance à la RASD

25 octobre 2010 à 21h41 par La rédaction

RABAT (AFP)

Le Burundi a décidé de retirer sa reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD, autoproclamée par le Front Polisario), a déclaré lundi à Rabat le ministre burundais des Relations extérieures et de la coopération internationale Augustin Nsanze.

Cette "décision a été prise" dans la capitale marocaine où M. Nsanze s'est entretenu lundi avec homologue marocain Taieb Fassi Fihri, a rapporté l'agence marocaine MAP, citant le chef de la diplomatie burundaise ainsi qu'un "communiqué conjoint entre le Royaume du Maroc et la République du Burundi".

Le ministre burundais a également "fait part de son intention d'appuyer les efforts déployés" par l'ONU "pour parvenir à une solution politique définitive et mutuellement acceptable à ce différend régional", a précisé la MAP.

Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental a été annexé en 1975 par le Maroc.

Le Polisario, soutenu notamment par l'Algérie, réclame l'indépendance de ce territoire à travers un référendum d'autodétermination, alors que le Maroc soutient l'option d'une autonomie sous sa souveraineté, refusant toute indépendance.