Dépêches AFP

Saisie record de cocaïne au Cap-Vert: l'équipage russe jugé à partir de lundi

26 janvier 2020 à 19h53 Par AFP
Dix ressortissants russes sont jugés à partir de lundi au Cap-Vert pour "trafic international de drogue", près d'un an après saisie de 9,5 tonnes de cocaïne à bord de leur navire dans le port de la capitale, Praia, un record pour cet archipel de l'océan Atlantique situé au large du Sénégal. En détention préventive depuis février 2019, les 10 hommes doivent également répondre de l'accusation d'"association criminelle", a-t-on indiqué de source judiciaire.La durée du procès, devant la Cour de justice de Praia, n'a pas été précisée.Onze membre d'équipage du navire ESER, battant pavillon panaméen, avaient initialement été interpellés le 31 janvier 2019 et inculpés dans la foulée. L'un des suspects, Serguey Zhivotov, 59 ans, est toutefois décédé le 14 janvier dernier des suites d'une maladie intestinale, selon les autorités capverdiennes.Leur navire, en provenance d'Amérique du Sud, avait été contraint de faire escale au Cap-Vert pour se conformer aux procédures légales dues au décès à bord d'un des membres d'équipage. Il avait pour destination le port marocain de Tanger (nord), selon la police de l'archipel.Les 9,5 tonnes de cocaïne découvertes à bord, qui constituent la plus importante saisie de cette drogue officiellement réalisée au Cap-Vert, ont été incinérées, une opération qui a duré plus de quatre heures.Le ministère public réclamera la confiscation des objets et biens saisis dans le cadre de cette affaire, selon une source judiciaire. La saisie a été réalisée grâce à un échange d'informations entre la police cap-capverdienne et le Centre maritime d'opérations antidrogue MAOC-N (Maritime analysis and operation center - narcotics) à Lisbonne.Archipel constitué de dix îles, le Cap-Vert fait partie des pays ouest-africains utilisés par les trafiquants comme points de transit de la drogue en provenance d'Amérique du Sud à destination de l'Europe.