Sao Tomé : une candidate demande l'annulation de l'élection présidentielle

18 juillet 2016 à 15h11 par La rédaction

São Tomé (AFP)

Une candidate arrivée troisième à l'élection présidentielle à Sao Tomé-et-Principe, a demandé lundi l'annulation du scrutin officiellement remporté la veille par le candidat du parti au pouvoir avec la majorité absolue sur 111.222 électeurs inscrits.

Evaristo Carvalho, candidat soutenu par le parti du Premier ministre Patrice Trovoada, a obtenu dimanche 50,1% des suffrages (34.629 voix) contre 24,8% (17.121 voix) pour le président sortant Manuel Pinto da Costa et 24,8% (16.638 voix) pour la troisième candidate, Maria das Neves, a indiqué la Commission électorale nationale (Cen) dans la nuit de dimanche à lundi.

Ces résultats doivent encore être validées par le Tribunal constitutionnel, a précisé la Cen.

Sans attendre, Maria das Neves a demandé l'annulation des élections "parce qu'elles n'ont été ni libres, ni justes ni transparentes", selon une déclaration lue par son porte-parole de campagne.

Cette demande prendra la forme d'un recours, qui peut être instruit dans les jours qui viennent, a-t-on appris dans l'entourage de la candidate, ex-Premier ministre, appuyée par le Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe (MLSTP), artisan de l'indépendance vis-à-vis de l'ancienne puissance coloniale portugaise en 1975.

Le président sortant et candidat malheureux, qui a annulé une conférence de presse censée avoir lieu à la mi-journée, pourrait également déposer un recours, selon son entourage.

Evaristo Carvalho et le Premier Patrice Trovoada ont célébré leur victoire dès l'annonce des résultats dans la nuit. 

La lutte contre la pauvreté qui mine le petit archipel d'Afrique centrale réputé stable sur le plan politique était le principal enjeu de ce scrutin.A Sao Tomé-et-Principe, le président arbitre, mais c'est le Premier ministre qui gouverne de fait.