Sécheresse: les Etats-Unis prêts à tester la bonne volonté des islamistes somaliens

Par La rédaction

WASHINGTON (AFP) - (AFP)

Les Etats-Unis se sont dits prêts mercredi à mettre à l'épreuve la bonne volonté des insurgés islamistes somaliens, qui ont appelé à l'aide face à la très grave sécheresse qui touche leur pays.

Washington est "très préoccupé", et lors d'une réunion interne mercredi, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a mobilisé ses services "afin de s'assurer qu'il n'y aura pas une nouvelle catastrophe humanitaire", a rapporté Victoria Nuland, la porte-parole du département d'Etat. 

Les insurgés somaliens Shebab, affiliés à Al-Qaïda, avaient contraint au départ il y a deux ans les groupes humanitaires étrangers.Ils ont lancé mercredi un appel à l'aide pour les milliers de personnes touchées par la sécheresse.

"C'est à nous tous, pays donateurs et communauté internationale, de tester leur réelle volonté de permettre aux gens mourant de faim de recevoir une aide humanitaire", a commenté un haut responsable de la diplomatie américaine.

"Voyons si nous pouvons les prendre au mot, où s'ils vont à nouveau compliquer les choses", a ajouté la source parlant sous couvert de l'anonymat.

Les attaques croissantes des Shebab avaient contraint au départ le Programme alimentaire mondial en 2010, ce qui avait privé environ un million de personnes de l'accès à la distribution de nourriture.

L'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé la semaine dernière un cri d'alarme au sujet de la sécheresse qui menace plus de huit millions de personnes dans la Corne de l'Afrique (Djibouti, �?thiopie, Kenya et Somalie).

La déclaration de l'administration Obama intervient alors qu'un responsable présumé des Shebab a été inculpé mardi de terrorisme à New York, après avoir été détenu pendant deux mois sur un navire de guerre américain.