Sénégal: appel ne pas payer les factures d'électricité

28 juillet 2010 à 14h57 par La rédaction

DAKAR (AFP)

Un Collectif d'habitants de la banlieue de Dakar mené par des imams, à la pointe du combat contre les coupures d'électricité au Sénégal, appelle "toutes les populations" du pays à ne pas payer les factures, a-t-on appris mercredi auprès de leur porte-parole.

"Nous avons demandé à toutes les populations du Sénégal, particulièrement celles de la banlieue de Dakar, de boycotter jusqu'au 17 août le paiement des factures de la Senelec", la Société nationale d'électricité, a déclaré à l'AFP l'imam Youssoufa Sarr, porte-parole du Collectif basé à Guédiawaye, dans la banlieue de Dakar.

Le gouvernement sénégalais a récemment promis un retour à la normale le 15 août après plusieurs semaines de coupures de courant longues et fréquentes dans toutes les régions du pays, dues officiellement à un carburant de mauvaise qualité pour alimenter les centrales.

"Nous allons faire une évaluation deux jours après le 15 août et voir ensuite s'il y a lieu de lever le mot d'ordre.Nous ne sommes pas prêts à payer des factures sans avoir de l'électricité en permanence", a ajouté l'imam Sarr.

Fait rare au Sénégal où ils restent généralement en retrait de ce type de questions, leur préférant des sujet plus spirituels, les imams mènent depuis 2008 le combat contre les coupures d'électricité.

Ils ont organisé plusieurs manifestations appelant le pouvoir à revoir à la baisse la facturation.