Sénégal: le président Wade jeudi à Benghazi

Par La rédaction

DAKAR (AFP)

Le président sénégalais Abdoulaye Wade rencontrera jeudi les dirigeants de la rébellion libyenne dans leur fief de Benghazi (est de la Libye), a affirmé mercredi à l'AFP une source proche de la présidence sénégalaise.

C'est la première fois qu'un chef d'Etat étranger se rend à Benghazi depuis le début de l'insurrection contre le régime du colonel Kadhafi en février dernier

"Le président de la République va à Benghazi demain (jeudi), il va rencontrer le Conseil national de transition (CNT)", a déclaré cette source jointe à Paris, où M. Wade est arrivé mardi soir pour une "visite privée" dont le programme n'a pas été communiqué.

Aucun détail supplémentaire n'était disponible sur le déplacement en Libye de M. Wade, qui a été invité à Benghazi par le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, lors d'un entretien téléphonique le 22 mai.

Le chef de l'Etat sénégalais avait reçu des émissaires de M. Abdeljalil le 19 mai à Dakar puis le 27 mai à Paris avant de décider de reconnaître le CNT "comme représentant légitime du peuple libyen et de lui accorder l'autorisation d'ouvrir un bureau de représentation à Dakar".

Cette décision a été prise "après consultation du président du Sénat et du président de l'Assemblée nationale" du Sénégal, avait précisé la présidence sénégalaise dans un communiqué le 28 mai.

En recevant la délégation du CNT à Dakar, M. Wade avait proposé une conférence nationale élargie chargée de préparer une nouvelle Constitution et d'organiser des élections en Libye, sous l'égide de la rébellion, reconnue alors simplement comme "opposition historique et légitime".